Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» FORMATION AU DOCUMENT D’ACCOMPAGNEMENT AU PROGRAMME DU CYCLE MOYEN- 2ème Génération -
Ven 16 Sep 2016 - 18:00 par amine73

» Groupe des enseignants/professeurs de Français de la wilaya de tissemsilt
Lun 15 Aoû 2016 - 19:20 par imad2401

» compositio n°2 4am le respect
Lun 21 Mar 2016 - 10:53 par milvi

» Le CAHIER DE TEXTES:
Ven 18 Mar 2016 - 9:32 par bibiwassou

» composition 1AM 2eme série
Dim 6 Mar 2016 - 13:08 par marina22

» Des fiches d'autrui:
Mer 3 Fév 2016 - 13:47 par simsima

» CD 02 ( toutes les fiches du projet 02 de 1AM)
Jeu 24 Déc 2015 - 14:34 par beghdadisara

» 13 contes résumés
Mar 24 Nov 2015 - 20:14 par antares

» compoN°3 le livre 4am
Jeu 29 Oct 2015 - 19:38 par perlatesse

Shopactif


Météo
Prévisions Meteo El Djazair
compteur
horloge
Free Clock
dictionnaire et traducteur double cliquez
compteur

Interroger un texte:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interroger un texte:

Message par sellami kamel le Dim 11 Mai 2014 - 19:27

Interroger un texte:




Comment déterminer la situation d'énonciation dans un texte

1.Avant toute chose définir la forme du discours (narratif, argumentatif…)
2. Se poser quatre questions : Qui parle ? A qui ? Quand ? Où ?
3. Distinguer le discours du récit par un repérage et une analyse des pronoms personnels : vérifier qui s’exprime. Analyser plus précisément l’emploi des pronoms de la 1ère et de la 2nde personne. Se demander quelle signification on peut dégager de leur alternance, de leur disposition, ou de leur absence.
4.Préciser la valeur de tous les pronoms qui peuvent prêter à confusion : « on », « nous »…
5.Relever les adjectifs et pronoms possessifs et dire s’ils font référence au locuteur, au destinataire ou à un personnage.
6.Relever les indices de l’espace et du temps et vérifier s’ils font référence au moment de l’écriture. Interpréter les effets produits par la superposition de deux ou plusieurs époques
7.Relever les indices traduisant les sentiments ou les opinions du locuteur.
8.A partir de tous les indices de l’énonciation, évaluer le degré d’implication du locuteur ou du narrateur, définir le type de relation qu’il établit avec son destinataire et analyser les effets produits sur le sens.

Tableau synthétique de la situation d'énonciation
Eléments Définitions Question à se poser Indices à rechercher
Le locuteur ou émetteur Celui qui produit le message Qui parle ? Nom propre (parfois signalé au début) , pronoms personnels, pronoms et adjectifs possessifs de la 1ère personne ; marques de jugement de celui qui parle : mots positifs ou négatifs, marques de ses sentiments ; registre de langue
Le destinataire ou récepteur Celui à qui est adressé le message A qui? Nom propre
Apostrophe
Pronoms personnel, pronoms et adjectifs possessifs de la 2nde personne
L’énoncé
ou message La phrase ou le texte produits Quoi ?
A quel sujet ? Champ lexical dominant
Le but du message Ce que l'on veut transmettre Dans quel but :
-émouvoir ?
-informer ?
-convaincre ? Registre du texte
Forme du texte
Le contexte ou les circonstances Le lieu et le temps dans lesquels sont produit l'énoncés Où et quand est produit l’énoncé ? Marques ou indices de l'espace ou du temps
-certains c.c de lieu
-certains c.c de temps
-temps des verbes (présent dénonciation, passé composé, futur

Comment étudier le vocabulaire d’un texte ?

1. Définir la forme du discours
2. Repérer les différents champs lexicaux
3. Si un champ lexical domine, déterminer sa fonction particulière par rapport aux autres
4. Si les champs lexicaux se complètent, étudier leur fonction réciproque dans le texte
5. Si les champs lexicaux s’opposent, repérer les couples d’opposition puis analyser leur fonction par rapport aux thèmes dominants
6. Repérer la longueur dominante des mots dans la phrase, le paragraphe, le texte
7. Dans le cas où le texte présente des néologismes, analyser leur composition, leur effet sonore et leur rôle dans le développement du thème
8. Repérer les vocabulaires appréciatifs et dépréciatifs. Vérifier dans quel sens ils cherchent à influencer le lecteur.
9. Repérer les mots qui suggèrent plus qu’ils ne disent. Analyser les connotations attachées à ces mots.
10. Repérer la catégorie de mots dominante. Etudier son influence sur le rythme et sur l’exposé des faits et des idées.
11. Lier vos repérages à la forme de discours et analyser tous les effets produits.

Comment interpréter les choix syntaxiques d’un auteur dans un texte ?

1. Repérer les constructions les plus remarquables : syntaxe dominante, constructions isolées
2. Relever les phrases courtes, longues, nominales, elliptiques.
3. Analyser les phrases expressives : phrases déclaratives, interrogatives, exclamatives, impératives.
4.Repérer les liens logiques entre les phrases, être attentif aux ruptures de construction.
5. Analyser la distribution des phrases : repérer les séries et les alternances
6. Analyser les effets produits : insistance, rythme, dramatisation, surprise, rupture, sécheresse, etc.
7. Replacer les choix syntaxiques dans le cadre du discours où ils apparaissent (narratif, argumentatif, descriptif, etc.). Préciser à quelles intentions correspondent les choix syntaxiques de l’auteur ?

Comment analyser les temps et les modes d’un texte ?

1. Faire le relevé des temps et des modes
2. Déterminer le temps et le mode dominants du texte
3. Reconstituer le système des temps et des modes en référence avec la forme de discours (la chronologie d’un récit, la progression d’une argumentation)
4. Analyser la valeur et la nuance de chaque forme verbale et la rattacher au sens général du texte.

Comment identifier et analyser les figures de styles ?

1. Identifier la forme de discours utilisée dans le texte.
2. Dégager l’idée générale et les principaux axes de signification du texte
3. Repérer et nommer les figures de style
4. Evaluer les qualités expressives de chaque figure, préciser les effets produits
5. Déterminer le rôle des figures de style dans la signification du texte
Comment identifier et analyser une narration dans un texte ?

1. Vérifier que le texte raconte une histoire, qu’il met en scène des personnages et développe une action
2. Relever et analyser les marques de la narration : indices de temps et de lieu, verbes d’action, système des temps.
3. Définir le statut du narrateur et le point de vue à partir du quel l’histoire est racontée.
4. Préciser dans quel but le narrateur raconte cette histoire
5. Relever et évaluer l’importance des passages de dialogue, de description, d’argumentation ou d’explication. Analyser leur rôle dans la narration.
6. Préciser à quel genre littéraire appartient la narration et évaluer l’effet produit.


Comment identifier et analyser une description?

1. Préciser l’objet décrit (lieu, chose personnage).
2. Relever et analyser les marques de la description.
3. Définir le point de vue à partir duquel se développe la description ; être attentif à ses variations.
4. Dégager le contenu et l’organisation de la description ; interpréter la sélection des détails décrits.
5. Préciser la fonction de la description
6. Expliquer comment les passages descriptifs s’articulent avec les passages narratifs et quel rôle ils jouent les uns par rapport aux autres ;
7. Montrer comment une description en vers peut s’enrichir des effets sonores et rythmiques du vers.
8. Interpréter, préciser le sens de la description
Lire et analyser un texte théâtral
Comment analyser le langage dramatique?

1. Distinguer le dialogue des didascalies

2. Caractériser les dialogues (réplique, tirade, stichomythie, récit) puis préciser la situation d’énonciation

3. Caractériser les monologues (monologue proprement dit, stance, aparté, adresse au public) puis préciser leur situation.

4. Repérer la place des didascalies dans le texte théâtral puis définir leurs fonctions.

5. Analyser, lorsque c’est possible, la transposition du texte en représentation par le metteur en scène (espace théâtre, choix de mise en scène) puis déterminer les effets produits sur le spectateur.

6. Dégager les rapports entre l’auteur, le metteur en scène, l’acteur et le public à travers le langage théâtral.

7. Rattacher systématiquement les choix techniques à la signification du texte.



Comment analyser l’action dramatique?

1. Définir le type d’action dramatique (conflit familial, destinée personnelle, etc.)

2. Dégager le schéma actantiel à partir d’une analyse des forces en présence.

3. Montrer comment ce schéma permet à l’action de progresser.

4. Analyser la structure de la pièce : se demander si elle répond à des règles, comment elle est découpée (actes, scènes) et organisée (exposition, nœud, dénouement).

5. Mettre en rapport l’analyse de la structure et la progression dramatique.



Comment identifier et analyser un genre théâtral ?

1. Repérer l’époque de la création de l’œuvre.

2. Définir la forme du texte (vers, prose).

3. Caractériser le sujet développé (sujet emprunté à la vie quotidienne, sujet historique, mythologique…) et les personnages (nobles, bourgeois, gens du peuple…)

4. Définir le registre du texte du texte à partir d’une étude de l’expression.

5. Nommer le genre théâtral correspondant.

6. Montrer comment l’auteur et, éventuellement, le metteur en scène exploitent les conventions de chaque genre pour créer des effets particuliers (rire, pitié, crainte…)

7. Analyser les effets

Les formes conventionnelles du dialogue théâtral

Définition


Effet cherché

La tirade

Longue réplique (récit, plaidoirie ou réquisitoire) adressés à un ou plusieurs interlocuteurs Le personnage peut se faire écouter ; l’auteur et l’acteur peuvent y briller.
La répartie

Répliques brève, souvent cinglante La répartie souligne la vivacité de l’affrontement, le brio du personnage, le tragique ou le comique.
La stichomythie

Succession de répliques brèves (limitées à un vers ou un hémistiche). Elle marque que le dialogue menace de se rompre.
Le monologue

Un personnage parle seul en scène, parfois très longuement. Il met en scène la solitude d’un personnage qui doit prendre une décision, qui traverse une crise.
L'aparté

Réplique entendue par le public mais non par l'interlocuteur pourtant en scène. Il montre la difficulté d’un échange transparent ; crée une complicité avec le public
Le quiproquo

Les personnages prennent un mot pour un autre ou comprennent mal une phrase. Comique ou tragique, il souligne la fragilité du langage, révèle des traits de caractère.



sellami kamel

Zodiaque : Verseau

Messages : 847
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 50
Localisation : Barika

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum