Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» FORMATION AU DOCUMENT D’ACCOMPAGNEMENT AU PROGRAMME DU CYCLE MOYEN- 2ème Génération -
Ven 16 Sep 2016 - 18:00 par amine73

» Groupe des enseignants/professeurs de Français de la wilaya de tissemsilt
Lun 15 Aoû 2016 - 19:20 par imad2401

» compositio n°2 4am le respect
Lun 21 Mar 2016 - 10:53 par milvi

» Le CAHIER DE TEXTES:
Ven 18 Mar 2016 - 9:32 par bibiwassou

» composition 1AM 2eme série
Dim 6 Mar 2016 - 13:08 par marina22

» Des fiches d'autrui:
Mer 3 Fév 2016 - 13:47 par simsima

» CD 02 ( toutes les fiches du projet 02 de 1AM)
Jeu 24 Déc 2015 - 14:34 par beghdadisara

» 13 contes résumés
Mar 24 Nov 2015 - 20:14 par antares

» compoN°3 le livre 4am
Jeu 29 Oct 2015 - 19:38 par perlatesse

Shopactif


Météo
Prévisions Meteo El Djazair
compteur
horloge
Free Clock
dictionnaire et traducteur double cliquez
compteur

Préparation au BEM:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Préparation au BEM:

Message par sellami kamel le Mer 30 Avr 2014 - 20:28

SOMMAIRE
1.Typologies de textes.
2.Les marques de subjectivité.
3.Les adverbes et les locutions adverbiales de liaison.
4.Le lexique mélioratif et le lexique dépréciatif.
5.La nominalisation à base verbale.
6.Formation d'adjectifs.
7.Formation des verbes d'action.
8.La nominalisation à base adjectivale.
9.Les antonymes ( les contraires ).
10.Les pronoms relatifs.
11.Les rapports logiques :
La cause.
La conséquence.
Le but.
L'opposition.
La condition.
Le temps.
La comparaison.
12.Les substituts grammaticaux :
• Les pronoms personnels.
13.La transformation passive.
14.Le discours rapporté ( le style direct et le style indirect ).
15.La concordance des temps dans le style indirect.
16.La formation des adverbes : - Les suffixes :
• - ment.
• - amment.
• - emment.
17.Participe présent / Adjectif verbal / Gérondif.
18.Les temps simples :
a) L'indicatif :
• Le présent.
• L'imparfait.
• Le futur simple.
• Le passé simple.
b) Le conditionnel présent.
c) Le subjonctif présent.
d) L'impératif présent.
19.Les temps composés :
• Le passé composé.
• Le plus que parfait.
• Le futur antérieur.
20.Paragraphes donnés à titre indicatif.

Type Caractéristiques



I / Le texte narratif ( le récit ) :
Il raconte un événement , une histoire réelle ou fictive ( imaginée )
 Structure :
a- La situation initiale : Le lieu , le temps , les personnages de l'histoire …
b- La situation intermédiaire : Le déroulement des événements, des actions…
c- La situation finale : C' est la fin de l'histoire : heureuse ou malheureuse…
 Temps du récit : Imparfait / Passé simple ou Présent / Passé composé.


II / Le texte descriptif :

Il apporte des informations ( les qualités , les défauts et les propriétés ) de ce qui est décrit ( personnage , objet , lieu , paysage , animal…)

1. Décrire un lieu : Emploi des indicateurs de lieu.
a. Un espace réduit : on utilise un lexique exprimant :
 La latéralité : à côté de , à gauche , à droite …
 La profondeur : derrière , au premier plan , au loin …
 La verticalité : plus haut , là-dessous , tout en haut …
b. Un panorama : on utilise les quatre points cardinaux : nord/sud/est/ouest.

2. Le portrait : Faire le portrait d' un personnage c'est en définir :
 L'aspect physique : âge , allure générale , forme du visage , cheveux , front , nez , regard , voix , démarche , gestes , tics …
 L'aspect moral : le caractère , les qualités ou les défauts : égoïsme , générosité , ruse , timidité …
 Emploi des : adjectifs qualificatifs , des compléments du nom , des subordonnées relatives , des champs lexicaux spécifiques à l'élément décrit , des images suggestives ( comparaisons et métaphores ).
 Temps de la description : Présent ou Imparfait .

III / Le texte explicatif ou
informatif ( expositif ) :

Il apporte des informations , des explications …
 Les procédés explicatifs : Définition , énumération , illustration …
 Pronoms personnels : 3ème personne , on.
 Temps : Présent .
 Emploi des connecteurs logiques : La cause , la conséquence , le but …

IV / Le texte argumentatif :

Il présente des arguments pour convaincre une idée , justifier un choix ou exprimer un avis ou une opinion sur une réalité donnée .

1. L'introduction : poser le problème et le point de vue ( la thèse ).
2. Le développement : Justifier le point de vue.
 Argument 1 + exemples.
 Argument 2 + exemples.
 Argument 3 + exemples.
3. La conclusion.

 Si on est pour , on doit donner les avantages ou les bienfaits .
 Si on est contre , on doit donner les inconvénients ou les méfaits .
 Emploi des articulateurs : D'abord , ensuite , puis , enfin …
 Emploi des connecteurs logiques : La cause , le but , la conséquence …
 Emploi du présent .

V / Le texte prescriptif ou
injonctif :
Il donne des conseils, des consignes , des ordres… directement à une personne qui dit comment faire .

 Exemples : une recette de cuisine, les modes d'emploi d'une machine , d'un médicament ...
 Emploi de l'impératif ou de l'infinitif .
1
☻Les marques de subjectivité :
☺ Dans un texte explicatif à visée argumentative, on trouve souvent des marques de subjectivité quand l'auteur défend son propre point de vue et marque sa différence par rapport aux autres opinions des autres sur un sujet.

Exemples :A mon avis / Personnellement / Je pense que / Je crois que / Je préfère que / Moi, je suis convaincu(e)
Il me semble que / Pour moi …

☻Les adverbes et les locutions adverbiales de liaison :
☺ Ils permettent d'énumérer et d'articuler un paragraphe ou un texte.

Exemples :
- D'abord , ensuite , enfin.
- En premier lieu , en deuxième lieu , en troisième lieu.
- D'un part, d'autre part…

☻Le lexique mélioratif et le lexique dépréciatif :
Exemples :
1. La fille aînée ressemblait à une fleur épanouie. Ses yeux pétillants, son nez droit et ses joues roses la rendaient plus belle. Elle portait une élégante veste cintré sur une magnifique jupe.
Elle avait un air décidé et marchait d' un pas rapide.

• Un lexique mélioratif. Valorisant.

2. La fille aînée ressemblait à une fleur fanée. Ses yeux tristes, son nez plat et ses joues creuses la rendaient plus laide. Elle portait une vieille veste cintré sur une horrible jupe.
Elle avait un air stupide et marchait d' un pas lent.

• Un lexique dépréciatif. Dévalorisant.

☻La nominalisation à base verbale (formation des noms à partir des verbes):
Les suffixes : tion / ation / ition / age / ement / ure …

Verbes Noms
• polluer La pollution
• observer L' observation
• fabriquer La fabrication
• répéter La répétition
• punir La punition
• décoder Le décodage
• sécher Le séchage
• traiter Le traitement
• simplifier La simplification
• corriger La correction
• protéger La protection
• accomplir L' accomplissement
• atterrir L' atterrissage.

• vendre
• choisir
• arriver
• partir
• revenir
• entrer
• sortir
• écrire
• dicter
• descendre
• acheter
• cueillir
• décrire. • La vente
• Le choix
• L' arrivée
• Le départ
• Le retour
• L' entrée
• La sortie
• L' écriture
• La dictée
• La descente
• L' achat
• La cueillette
• La description.

☻Formation d'adjectifs ( à base verbale ) :
Les suffixes : able / ible .
Exemples :
 On peut laver cette peinture elle est lavable.
 On peut réparer cette machine elle est réparable.
 On peut lire cette écriture elle est lisible.
 On peut boire cette eau elle est buvable.
2
☻Formation des verbes d'action ( à base adjectivale ) :
Les suffixes : ifier / iser .
Exemples :
 Rendre fertile ……… c'est ; fertiliser.
 Rendre simple ………c'est ; simplifier.

☻La nominalisation à base adjectivale (formation des noms à partir d'adjectifs):
Les suffixes : té (eté , ité ) / esse / eur / ce …

Adjectifs Noms Adjectifs Noms

- té
- propre
- beau
- tranquille.

- esse

- riche
- sec
- gentil
- vieux
- la propreté
- la beauté
- la tranquillité.
- la richesse
- la sécheresse
- la gentillesse
- la vieillesse.

-eur
- grand
- blanc
- épais
- doux
-ce

- élégant
- intelligent

- la grandeur
- la blancheur
- l'épaisseur
- la douceur
- l'élégance
- l'intelligence.
☻Les antonymes ( les contraires ):
1. Les contraires sémantiques :
Exemples :
 Petit ≠ grand.
 Calme ≠ nerveux.
2. Les contraires par préfixation( les préfixes : in / im / il / ir / dé(dés) / mé(més) / anti / mal …)
Exemples :
 Variable ≠ invariable
 Possible ≠ impossible
 Mobile ≠ immobile
 Réel ≠ irréel
 Légal ≠ illégal
 Faire ≠ défaire
 Equilibre ≠ déséquilibre
 Content ≠ mécontent
 Entente ≠ mésentente
 Vol ≠ antivol
 Heureux ≠ malheureux.

☻ Les différents pronoms relatifs simples et leurs fonctions :
1- Qui : remplace un sujet.
Exemple : Je vois un homme. Cet homme porte des lunettes.
Je vois un homme qui porte des lunettes.

2- Que : remplace un complément d'objet indirect ( C.O.D ).
Exemple : Les pécheurs ont trouvé un dauphin. Les vagues ont rejeté ce dauphin.
Les pécheurs ont trouvé un dauphin que les vague ont rejeté.

3- Dont : remplace un "G.N" précédé de la préposition "de".
Exemple :Je te présente un ami. Je t'ai beaucoup parlé de cet ami.
Je te présente un ami dont je t'ai beaucoup parlé.

4- Où : remplace un C.C de lieu ou un C.C de temps.
Exemples :
a. Kamel habite un petit village. Tous se connaissent dans ce village.
Kamel habite un petit village où tous se connaissent.
b. Le chasseur visa et tira à l'instant. Le lièvre bondit à cet instant-là.
Le chasseur visa et tira à l'instant où le lièvre bondit.
3
☻Les rapports logiques
I/ La cause :
 La cause est synonyme de motif, raison,d'origine
 Pour trouver la cause, il faut poser la question pourquoi ?
- La cause( ou le rapport de cause) peut être exprimé de diverses façons :
1. Par la subordination : avec les conjonctions : comme et puisque ou les locutions conjonctives parce que, étant donné que,vu que, sous prétexte que….
Exemples:
• Il a été récompensé parce qu' il a bien travaillé.
• Puisque / Comme il a bien travaillé, il a été récompensé.
2. La coordination : avec la conjonction de coordination "car ".
Exemple :
• Il a été récompensé car il a bien travaillé.
3. Par des propositions ou des locutions prépositives :avec de, pour, par, à cause de, grâce à, â force de , faute de, par la faute de , sous l'effet de, en raison de…
Exemples :
• Il tremble de peur.
• J'ai réussi grâce à vos conseils.
• Elle est exclue à cause de ses mauvais résultats.
• Il n'est pas venu faute de temps.
4. Par des moyens lexicaux:
a- avec des verbes: causer,entraîner,produire,provoquer,permettre... à la forme passive.
Exemples :
• La colère du père a été provoquée par les mauvais résultats de son fils..
b- avec des noms: la cause,le motif,la raison,le mobile,le prétexte,le facteur…
Exemple:
- La jalousie est le mobile du meurtre.

II / La conséquence:
 La conséquence est ce qui résulte d' un fait ( une cause)
 Le rapport de conséquence peut être exprimé par des moyens divers.
1. Par la subordination : avec :
• Si bien que.
• De sorte que, de manière que, de façon que + indicatif.
• Tellement (de) … que / si … que / …
Exemples :
 Cet élève a bien travaillé si bien qu' il a réussi.
 On élargit le passage de sorte que les voitures peuvent passer.
 Il est tellement gentil qu' il est aimé de tous.
 Il fait tellement de bruit qu' il dérange tout le monde.
2. Par la coordination : avec :
• Donc / c' est pourquoi / alors / par conséquent / en conséquence.
Exemples :
 L' élève a triché par conséquent, il sera puni.
 Je ne suis pas invité à cette fête, donc je ne vous accompagnerai pas.
 Le téléphone était en dérangement, c'est pourquoi je n' ai pas pu t' appeler.
3. Par des moyens lexicaux :
a. Avec des verbes : Causer, provoquer, entraîner, produire… à la forme active.
Exemples :
 Les mauvais résultats du fils ont provoqué la colère de son père.
 Le gel a causé la destruction de la récolte.
b. Avec des noms : Le résultat, le produit, la conséquence …
Exemple :
 La conséquence du meurtre sera la peine capitale.
4
III / LE BUT

 L' idée de but évoque un objectif recherché par une action
 Le rapport de but peut être exprimé par des moyens divers.
1. Par la subordination : avec : Pour que / afin que / de sorte que / de façon que / de manière que / de peur que / de crainte que + subjonctif.
Exemples :
 Il arrivera à l' heure pour que vous soyez satisfait.
 Il ferme la porte à clé de peur qu' on (ne) le dérange.
N.B :
1/ La subordonnée introduite par " de peur que ; de crainte que " comporte "ne" explétif et non négatif.
Exemple :
 On chauffe la pièce de crainte que le bébé n'attrape froid.
2/ Les locutions conjonctives " de manière que / de sorte que / de façon que" introduisent la conséquence lorsque celles-ci sont suivies de l' indicatif.
Exemples :
 Mon frère a travaillé de sorte qu' il a réussi. Conséquence.
 Mon frère a travaillé de sorte qu' il réussisse. But.
2. Par des prépositions ou des locutions prépositives + infinitif.
Exemples :
Pour …………… - Il travaille sérieusement pour réussir.
Afin de ………… - Je fais des économies afin d' acheter une maison.
Dans le but de …... - Il m' a envoyé un téléfax dans le but de m' inviter.
De peur de ………. - Il court vite de peur d' arriver en retard.
De crainte de ……. - … …… … de crainte d' arriver … …..
Pour ne pas ……… - L' enfant se cache pour ne pas être grondé.
3. " pour " / " en vue de" + nom .
Exemples :
Elle prépare son trousseau pour son mariage.
Elle prépare son trousseau en vue de son mariage.

IV/ L' opposition:

 Le rapport d' opposition unit deux idées contradictoires par leurs sens

 On peut exprimer l' opposition de plusieurs manières :

1. La coordination: mais / cependant / or / et / pourtant / toutefois / par contre / au contraire.

Exemples : - Il pleut mais je ne prendrai pas mon parapluie.
- Elle est fatiguée, néanmoins elle travaille une heure chaque soir.
- Elle semble triste cependant elle a tout pour être heureuse.
- Magda est timide, par contre sa soeur Anfel est turbulente.
- Les ours ont l' air gentils pourtant ils sont dangereux.



2. La préposition ou la locution prépositive :

• Malgré / en dépit de + Nom.
• Au lieu de + infinitif.

Exemples : - Malgré ses grandes qualités, il fait beaucoup d' erreurs.
- Le chauffeur a accéléré au lieu de ralentir.


3. La subordination :

• Bien que / quoique / encore que + subjonctif.

Exemples : - Bien qu' il soit fatigué, il veille avec nous.
- Quoique sa maladie soit incurable, il fait des projets.

• Même si / tandis que / alors que + indicatif.

Exemples : - Même s' il pleuvait, je sortirais.
- Le maître m' a puni alors que je n' ai rien fait.

• Quand bien même + conditionnel.
Exemple : - Je sortirai quand bien même il pleuvrait.
5
V / La condition :
1. Une subordonnée introduite par :
• Si .
 Si + Présent ………… Futur simple
- Si nous partons tôt, nous arriverons à l'heure.
 Si + Imparfait ………… Conditionnel présent
- Si nous partions tôt, nous arriverions.
 Si + Plus que parfait …………… Conditionnel passé
- Si nous étions partis tôt, nous serions arrivés à l' heure.
• A condition que + subjonctif.
 Nous arriverons à l'heure à condition que nous partions tôt.
2. Un G.P introduit par :
• A condition de + infinitif.
 Nous arriverons à l'heure à condition de partir.
VI / Le temps :
1. Une subordonnée introduite par :

L'antériorité
(l'action de la principale se passe avant celle de la subordonnée) La simultanéité
(les deux actions se passent en même temps ) La postériorité
(l'action de la principale se passe après celle de la subordonnée )

 Avant que
 Jusqu'à ce que
 En attendant que

+ subjonctif.
 Quand
 Lorsque
 Pendant que
 Au moment où
 En même temps que
 Chaque fois que
 Dès que
 Après que
 Depuis que
 Aussitôt que
 Sitôt que
 Une fois que.

2. Un G.P introduit par :
avant / jusqu' à / lors / pendant / dès / après / depuis … + G.N.

VII / La comparaison :
 Faire une comparaison, c'est rapprocher un fait d' un autre fait pour en souligner la ressemblance ou la différence.
 Elle permet de comprendre l'abstrait par le concret.
Exemple : Ma sœur est belle comme une fleur.
 La comparaison comporte quatre (4) éléments :
1- Le comparé : Ma sœur.
2- Le comparant : Une fleur.
3- L'outil de comparaison : Comme.
4- L'élément commun : Belle.
 Si l'outil de comparaison ou l'élément commun est absent, c'est ; la métaphore.
Exemple : Morceli est une gazelle.
1- Le comparé : Morceli.
2- Le comparant : une gazelle.
3- L'outil de comparaison : /
4- L'élément commun : ( à déduire ) : rapide.
 On peut aussi exprimer la comparaison par :
 Les locutions conjonctives : ainsi que / de même que / comme si …
 Les expressions : à la manière de / à la façon de / semblable à / pareil à …
 Les verbes : sembler / ressembler / paraître / croire …
 Les comparatifs de :
a. Supériorité : … plus ….que
b. Egalité : … aussi …que / … autant …que
c. Infériorité : ... moins …que.
 Les superlatifs : le plus / le moins. 6
☻Les substituts :
Qu' est-ce qu' un substitut ? C' est un mot ou un groupe de mots permettant d' éviter la répétition et la lourdeur dans un énoncé pour une meilleure cohérence textuelle.

Il y a deux types de substituts : Les substituts grammaticaux et les substituts lexicaux.

Les substituts grammaticaux :
1- Les pronoms personnels :

Fonctions Pronoms Exemples

Sujet. Il / ils /
elle / elles. - Ali n' est pas venu. Il doit être malade.
- Ces bêtes sont malades. Elles risquent de mourir.

C.O.D.
Le / la / l' / les /
en.
- Nadia arrive. Tout le monde la regarde. ( Tous le monde regarde Nadia ).
- Ces livres sont intéressants : j' en ai acheté cinq.


C.O.I.
Lui / leur
en / y. - Mon père est en France. Je lui ai écrit récemment.( J' ai écrit à mon père ).
- Ce cheval est vicieux. Défiez-vous en. ( Défiez-vous de ce cheval ).
- Ce jouet n' est pas pour toi. Je t' interdis d' y toucher. ( Je t' interdis de toucher à ce jouet ).



" En " et " y " sont des adverbes et des pronoms. Ils sont des pronoms lorsqu' ils représentent le nom d' un animal, d' une chose ou d' une idée.

☻La transformation passive :

Voix active Temps Voix passive

- Le médecin soigne le malade
- Le médecin soignera le malade
- Le médecin soigna le malade
- Le médecin soignait le malade
- Le médecin a soigné le malade
- Le médecin aura soigné le malade
- Le médecin avait soigné le malade
- Le médecin soignerait le malade - Présent
- Futur simple
- Passé simple
- Imparfait
- Passé composé
- Futur antérieur
- Plus-que-parfait
- Conditionnel présent - Le malade est soigné par le médecin.
- Le malade sera soigné par le médecin.
- Le malade fut soigné par le médecin.
- Le malade était soigné par le médecin.
- Le malade a été soigné par le médecin.
- Le malade aura été soigné par le médecin.
- Le malade avait été soigné par le médecin.
- Le malade serait soigné par le médecin.

☻Le discours rapporté ( style direct et style indirect )
Il y a deux façons de rapporter les paroles : directement et indirectement.
 Dans le discours direct, les propos sont rapportées textuellement :
Exemple : Le professeur dit à ses élèves : " Vous avez bien travaillé. Je suis satisfait."

N.B : Dans le discours direct. Le verbe introducteur peut être déplacé, soit avant les propos, soit inséré dans les propos, soit après les propos.

 Dans le discours indirect, les propos sont subordonnés à un verbe introducteur (dire, annoncer, affirmer, … )
Exemple : Le professeur dit à ses élèves qu' ils ont bien travaillé et qu' il est satisfait.
Comment passer du style direct au style indirect ?
Au style direct Au style indirect
1. Phrase déclarative :
- Il crie : " J' ai faim."

- Il crie qu' il a faim.
2. Phrases interrogatives( interrogations directes):

a- Interrogation totale :
- Il me demande : " Viendras-tu à mon anniversaire ?"
- Il me demande : " Est-ce que tu viendras à mon anniversaire ?"

b- Il lui demande : " Que fais-tu ?"
- Il lui demande : "Qu' est-ce que tu fais ?"

c- Il nous demande : " Quand partez-vous ?"
- " Pourquoi pleures-tu ?", me demande-t-elle.
* Interrogation indirecte

a- Il me demande si je viendrai à son anniversaire.


b- Il lui demande ce qu' il fait.


c- Il nous demande quand nous partons.
- Elle me demande pourquoi je pleure.
3. Phrase impérative :
" Termine ton repas.", m' ordonne ma mère.
- Ma mère m' ordonne de terminer.
4. Phrase exclamative :
- Il lui dit : " Que tu es belle!"
- Il lui dit : " Comme tu es belle!"
- Il lui dit combien elle est belle.
7
☻La concordance des temps dans le discours indirect

1. Lorsque le verbe introducteur est conjugué au présent au futur simple de l' indicatif, les temps des verbes du discours resteront les mêmes.

Ex : - Il dit (dira) : " J' ai vendu ma voiture hier, l' acheteur est satisfait. J' achèterai une autre voiture dès que
j' aurai trouvé une très bonne occasion."
- Il dit (dira) qu' il a vendu sa voiture hier, que l' acheteur est satisfait et qu' il achètera une autre voiture dès qu’il aura trouvé une très bonne occasion.

2. Lorsque le verbe introducteur est conjugué au passé ( passé simple, passé composé, imparfait, plus-que-parfait … ), il y a transformation :
- Présent ………………. - imparfait.
- Futur simple ………………. - conditionnel présent.
Ex : - Il a dit ( dit, disait, avait dit … ) : " J' ai vendu ma voiture hier, l' acheteur est satisfait. J' achèterai une autre voiture dès que j' aurai trouvé une très bonne occasion."
- Il a dit ( dit, disait, avait dit … ) qu' il avait vendu sa voiture la veille, que l' acheteur était satisfait et qu' il achèterait une autre voiture dès qu' il aurait trouvé une très bonne occasion.

 En plus des temps de conjugaison, les adverbes de temps et de lieu sont le plus souvent modifiés au style indirect lorsque le verbe introducteur est au passé :
- Hier ………………. – la veille.
- Avant-hier ………………. – l' avant-veille
- Demain ………………. – le lendemain
- Après-demain ………………. – le surlendemain
- Aujourd' huit ………………. – le jour même
- L' année dernière ………………. – l' année précédente
- L' année prochaine ………………. – l' année d' après
- Ce matin ………………. – ce matin-là
- Ici… ………………. - là…

☻La formation des adverbes :

1- Adverbe = adjectif au féminin + les suffixe " ment "
Exemples :
 Courageux ……… courageuse ……… courageusement.
 Doux ……… douce ……… doucement.
 Annuel ……… annuelle ……… annuellement.
 Franc ……… franche ……… franchement.
 Rapide …………………………………………………………………………………………… rapidement.
 Aisé …………………………………………………………………………………………… aisément.
 Conforme …………………………………………………………………………………………… conformément.

2- ent ………… emment ant …………. amment
Exemples :
 Intelligent …………… intelligemment.
 Insuffisant …………… insuffisamment.

☻Participe présent / adjectif verbal / gérondif :
1- Le participe présent :
 Invariable.
 Il a le plus souvent un complément d'objet ou de circonstance.
- Exemple : Le maréchal et son ouvrier, l' un souffrant, l'autre battant le fer.
 Formation :
- 1er g + 3ème g = radical + ant.
- Exemples :
 Marcher …………… marchant.
 Partir …………… partant.


- 2ème g = radical + issant.
- Exemple :
 Finir …………… finissant.
2- L'adjectif verbal :
 S'accorde en genre et en nombre avec le nom qu' il qualifie.
 Formation : radical + ant.
- Exemple : Les enfants descendent des pentes glissantes.
3- Le gérondif :
 Formation : En + Participe présent.
- Exemple : Il regardait , en l' approchant de son tablier.

☻Les temps simples :
1-Le présent de l’indicatif :

• Les verbes du 1er groupe : Radical + e – es – e – ons – ez – ent.
Ex : arriver : j’arrive - tu arrives………nous arrivons……………….ils / elles arrivent.
• Les verbes du 2ème groupe : Radical + is – is – it – issons – issez – issent .
Ex : finir : je finis - tu finis ……………nous finissons…………..…....ils/ elles finissent.
• Les verbes du 3ème groupe :
 s – s – t – ons – ez – ent .
 s – s – d – ons – ez – ent .
 x – x – t – ons – ez – ent .
Ex :
 Venir : je viens - tu viens – il vient – nous venons – vous venez - ils/elles viennent.
 Sortir : je sors ………………………..nous sortons ………………………ils/elles sortent.
 Dire : je dis ……………………......nous disons – vous dites – ils/elles disent.
 Faire : je fais ……………………..….nous faisons – vous faites – ils /elles font .
 Ecrire : j’écris ……………….……....nous écrivons ………………………… .ils /elles écrivent.
 Prendre : je prends - tu prends ……………………………………...ils/elles prennent.
 Vouloir : je veux - tu veux – il veut - nous voulons – vous voulez - ils/elles veulent.

2-L’imparfait de l’indicatif :
• Les verbes du 1er + 3ème g : Radical + ais – ais – ait – ions – iez – aient.
Ex :
 Arriver : j’arrivais - tu arrivais …………………………………………………..
 Finir : je finissais - tu finissais …………………………………………………….
 Faire : je faisais - tu faisais …………………………………………………………
 Prendre : je prenais - tu prenais ………………………………………………… ..
 Sortir : je sortais – tu sortais ………………………………………………………..
 Dire : je disais – tu disais …………………………………………………………..
 Ecrire : j’écrivais – tu écrivais ……………………………………………………..
 Vouloir : je voulais – tu voulais …………………………………………………….
 Pouvoir : je pouvais – tu pouvais …………………………………………………..
• Les verbes du 2ème g :Radical + issais – issais – issait – issions – issiez – issaient.

3-Le futur simple :
• Les verbes du 1er et 2ème g : infinitif + ai –as –a –ons –ez -ont.
Ex :
 Arriver :j’arriverai-tu arriveras ………………………….. ils/elles arriveront.
 Finir : je finirai - tu finiras …………………………………….ils/elles finiront.
• Les verbes du 3ème groupe : rai – ras – ra – rons – rez - ront.
Ex :
 Faire : je ferai- tu feras-……………………………………………….. ils/elles feront.
 Prendre : je prendrai- tu prendras-………………………………………..ils/elle prendront.
 Venir : je viendrai- tu viendras ………………………………………ils /elles viendront.
 vouloir : je voudrai tu voudras ………………………………………… ils/elles voudront.


4-Le passé simple :
• Les verbes du 1er et 2ème g + « aller » : Radical + ai –as –a –âmes –âtes –èrent
Ex :
 Arriver : j’arrivai – tu arrivas …………………………………………….ils arrivèrent .
• Les verbes du 1er et 2ème g : Radical + is – is – it – îmes – îtes – irent .
Ex :
 Finir : je finis – tu finis ……………………………………………………...ils finirent.
Les verbes du 3ème groupe :
is – is – it – îmes – îtes – irent
Ex :
 Prendre : je pris – tu pris ……………………………………………………….ils prirent .
 Dire : je dis – tu dis ……………………………………………………………… ils dirent .
 Mettre : je mis –tu mis ………………………………………………………….ils mirent .
 Faire : je fis – tu fis ……………………………………………………………….ils firent .
us – us – ut – ûmes – ûtes – urent .
Ex :
 Pouvoir : je pus – tu pus …………………………………………………………ils purent .
 Lire : je lus – tu lus ………………………………………………………………..ils lurent .
* ins – ins – int – înmes – întes – inrent .
Ex :
 Venir : je vins – tu vins – il vint – nous vînmes – vous vîntes – ils vinrent .

5. Le conditionnel présent :

• Les verbes du 1er et 2ème g : infinitif + ais – ais – ait – ions – iez - aient.

Ex :
 Arriver :j’arriverais-tu arriverais ………………………….. ils/elles arriveraient.
Ex :
 Finir : je finirais - tu finirais …………………………………….ils/elles finiraient.
• Les verbes du 3ème groupe : rais –rais –rait –rions –riez –raient.
Ex :
 Faire : je ferais- tu ferais-………………………………………….. ils/elles feraient.
 Prendre : je prendrais - tu prendrais-……………………… …….. ils/elle prendraient.
 Venir ; je viendrais - tu viendrais …………………………… … ils /elles viendraient.
 Vouloir : je voudrais- tu voudrais ………………………………… ils/elles voudraient.

6. Le subjonctif présent : Les terminaisons : e – es – e – ions – iez – ent .
Ex : Parler : Ex : Finir Ex : faire

Autres :
 Dire : Que je dise – Que tu dises ……………………………..Qu’ils disent .
 Savoir : Que je sache – Que tu saches ………………………..Qu’ils sachent.
 Pouvoir : Que je puisse – Que tu puisses ……………………..Qu’ils puissent.
 Ecrire : Que j’écrive ………………………………………….Qu’ils écrivent.
 Lire : Que je lise ………………………………………………Qu’ils lisent.
 Partir : Que je parte …………………………………………..Qu’ils partent.
 Aller : Que j’aille …… .Que nous allions – Que vous alliez – Qu’ils aillent .
 Prendre : Que je prenne ……. Que nous prenions ……………Qu’ils prennent .
 Venir : Que vienne ……………Que nous venions ……………Qu’ils viennent .


Avoir Etre
Que j'aie Que je sois
Que tu aies Que tu sois
Qu' il ait Qu' il soit
Que nous ayons Que nous soyons
Que vous ayez Que vous soyez
Qu' ils aient Qu' ils soient

☻Les temps composés :

Passé composé = Auxiliaire " être " ou auxiliaire " avoir " au présent + Participe passé du verbe .

Ex : marcher tomber
- J' ai marché - Je suis tombé ( e )
- Tu as marché - Tu es tombé ( e )
- Il a marché - Il est tombé
- Elle a marché - Elle est tombée
- Nous avons marché - Nous sommes tombés (es )
- Vous avez marché -Vous êtes tombés ( es )
- Ils ont marché - Ils sont tombés
- Elles ont marché - Elles sont tombées

Plus-que-parfait = Auxiliaire" être" ou auxiliaire "avoir " à l'imparfait + Participe passé du verbe .

Ex : marcher tomber

- J' avais marché - J'étais tombé ( e )
- Tu avais marché - Tu étais tombé ( e )
- Il avait marché - Il était tombé
- Elle avait marché - Elle était tombée
- Nous avions marché - Nous étions tombés (es )
- Vous aviez marché - Vous étiez tombés ( es )
- Ils avaient marché - Ils étaient tombés
- Elles avaient marché - Elles étaient tombées

Futur antérieur = Auxiliaire" être" ou auxiliaire " avoir " au futur S. + Participe passé du verbe .

Ex : marcher tomber

- J' aurai marché - Je serai tombé ( e )
- Tu auras marché - Tu seras tombé ( e )
- Il aura marché - Il sera tombé
- Elle aura marché - Elle sera tombée
- Nous aurons marché - Nous serons tombés(es )
- Vous aurez marché - Vous serez tombés ( es )
- Ils auront marché - Ils seront tombés
- Elles auront marché - Elles seront tombées

N.B : Le participe passé employé avec l'auxiliaire " être " s'accorde en genre et en nombre avec le sujet
 Quelques verbes qui se conjuguent avec l'auxiliaire " être " :
• Partir – sortir – aller – venir – naître – entrer – descendre – apparaître – monter – rentrer – devenir …
Etre
Prés. Imp. Fut. Sim Pas.Sim Cond.Prés Pas.Comp. Fut.Ant. Plus.Que.Parf.
- je suis - étais - serai - fus - serais - ai été - aurai été - avais été
- tu es - étais - seras - fus - serais - as été - auras été - avais été
- il est - était - sera - fut - serait - a été - aura été - avait été
- nous sommes - étions - serons - fûmes - serions - avons été - aurons été - avions été
- vous êtes - étiez - serez - fûtes - serions - avez été - aurez été - aviez été
- ils sont - étaient - seront - furent - serriez - ont été - auront été - avaient été
11
☻Paragraphes donnés à titre indicatif :

1. Décrire un lieu :

Je viens de rentrer d'El-Oued, la ville où j'ai passé d'agréables vacances. C'est une ville du sud algérien, capitale du SOUF, connue surtout pour l'hospitalité des ses habitants, gens simples et accueillant. C'est une agréable ville saharienne où il fait bon malgré la chaleur, qui parfois semble torride et étouffante en été. Elle est édifiée sur un terrain en forme cuvette entourée de palmeraies où les fellahs s'adonnent aux cultures de la datte, des légumes et des fruits. Le commerce y est par ailleurs florissant, et ses marchés et souks très animés attirent les populations de toute la région ainsi que des touristes en provenance d'Europe. La ville tente de garder son cachet particulier dans le domaine de l'habitat en alliant style traditionnel et constructions à étages qui ne dépassent pas trop de paraboles devant capter les télévisions étrangères. Le dépaysement est assuré pour un gars du "nord". Le printemps y est superbe et la cuisine bien épicée et très "piquante".

2. Ville ou campagne ?


Il vaut mieux vivre à la campagne qu' à la ville. D'abord, il n' y a rien de plus beau qu' un paysage naturel. En outre, l'air n'est pas pollué. Enfin, les gens sont plus respectueux les uns des autres.

3. Le portrait :

Mon amie Soumia est âgée de 15 ans . C' est une fille brune et de belle taille . Son visage est rond . Ses beaux yeux sont marron et ses cheveux courts sont noirs . Elle a une petite bouche avec des lèvres minces et un nez ni gros ni pointu .
Soumia est intelligente , gentille et très amusante .

4. Le sport :

Je n'aimerais pas pratiquer la natation car je n'aime pas l'eau. Cela ne m'empêche pas cependant d'aller à la plage en été pour des bains de mer.
J'aime pratiquer le volley-ball pour plusieurs raisons : d'abord, il me permet de m'épanouir physiquement. Ensuite, c'est un sport que l'on peut pratiquer sur n'importe quel terrain, enfin, c'est un sport collectif qui développe l'esprit d'équipe et le sens de la solidarité.

5. Les risques du téléphone portable :

Les études ont démontré que les téléphones portables représentent beaucoup de risques. Parmi ces dangers; d'abord, les ondes radio qui ont une incidence directe sur notre cerveau. Ensuite, ces ondes sont absorbées par la tête de l'utilisateur. Enfin, et d'après les spécialistes, il est possible, à long terme, que les téléphones portables provoquent des tumeurs cancéreuses.


6. Les méfaits de la télévision :


La télévision captive jeunes et devient leur moyen de distraction. En réalité, personne n'a appris à ces téléspectateurs à se divertir autrement. Ils ont dès la prime enfance regarder à travers le petit écran un monde envoûtant, des images ensorcelantes. En effet, suit des films, des documentaires, des jeux sans se poser des questions sur l'avantage ou l'inconvénient des images qui défilent sous ses yeux.
La T.V. épargne ainsi l'effort à la réflexion et aux efforts à la grande joie du téléspectateur qui s' enfoncent dans la paresse et se reposent en regardant le petit écran. Ainsi, le fan de la télé ne va plus à la recherche de l'information puisqu'on la lui offre sous la forme d'images splendides.

7. Les avantages de la publicité :

La publicité occupe de plus en plus d’espace. Est – elle utile ? A mon avis, je pense qu’elle peut apporter beaucoup de choses intéressantes. Tout d’abord, elle fait rêver. Ensuite, elle nous informe sur les nouveaux produits et leur qualité. Enfin, elle développe l’économie et le commerce. Ainsi, il me semble que la publicité est une activité enrichissante et bénéfique.



8. La lecture :

La lecture fait partie des activités culturelles quotidiennes. Elle ne constitue pas seulement un plaisir, une distraction mais surtout un facteur de développement intellectuel sans pareil car elle permet à l'adolescent d'enrichir ses connaissances, de s'exprimer couramment, d'écrire correctement et d'acquérir un vocabulaire plus dense. Par ailleurs, elle éveille l'esprit et stimule l'imagination. L'adolescent est alors plus motivé, il improvise, il questionne, il fait des recherches.
Ainsi, la lecture est un moyen de culture, une ouverture sur l'apprentissage et l'instruction.

9. L'eau :

L'eau est un élément essentiel à la vie. Cette valeureuse substance manque dans le monde entier et certains pays en souffrent. Or, dans l'Algérois, les gens gaspillent ce liquide précieux. En effet, des fuites, des déversements d'eau potable dans les rues dues à des éclatements de conduite…se constatent au quotidien. De plus, les ménagères utilisent une grande quantité d'eau pour le nettoyage laissant le robinet ouvert par manque de vigilance ou par paresse…
Cette situation est dangereuse car elle accentue le problème du manque d'eau qui entraîne le problème de l'hygiène, des maladies telles; la déshydratation, le ralentissement des industries… Enfin, la dégradation de la vie.

10. La pollution et la protection de l' environnement :


Je pense que l' environnement, cet espace dans lequel nous vivons, court malheureusement de grands dangers ces derniers temps.
D'abord, parce que l' homme procède au massacre de certaines espèces de la faune et de la flore .
Ensuite, par les usines et les automobiles et leurs fumées nocives qu' elles dégagent, la pollution s' instaure et ainsi salit l'air qu' on respire et l'eau qu' on boit.
Enfin, l' homme ne fait plus attention à la propreté de son milieu et ne donne aucun intérêt à la plantation d' arbres.
Pour maintenir notre vie, nous devons protéger et respecter notre environnement.

11. Les droits de l'enfant :

Des enfants sont victimes de malnutrition, de maladie et de famine… Or, il existe des droits protégeant ces êtres innocents.
L'enfant doit d'abord pouvoir se soigner et bénéficier de remèdes et de médicaments à savoir que ces derniers sont chers et que les parents ne peuvent, souvent, pas les acquérir.
Ensuite, il doit pouvoir régulièrement se nourrir, manger à sa faim pour ne pas succomber aux maladies, pour pouvoir tenir debout, jouer, penser et réfléchir.
Enfin, la scolarisation est importante et tout enfant de 5 à 6 ans doit fréquenter l'école pour apprendre les choses de la vie, pour évoluer, comprendre sa situation afin d' y trouver des solutions efficaces et durables.

12. Le droits des filles aux études :

" Pourquoi ne veux-tu pas me laisser continuer mes études ? Pourtant, je ne demande rien d'autres; d'autant plus que j'en ai les capacités et je me sens très motivée pour réussir de brillantes études. Pourquoi alors vouloir me marier à quinze ans à tout prix et contre mon gré ? De nos jours, les filles rêvent de décrocher un diplôme pour exercer un métier plus tard et ainsi être utile à ma famille et à la société. Une femme instruite pourra mieux s' occuper de sa maison et de ses enfants. De plus, elle pourra les aider dans leurs études et contribuer ainsi à leur bonne éducation. Le mariage pour moi ne passe pas avant les études.
De nos jours, les filles se marient de plus en plus tard. Et il n' y a aucun mal à cela."

13. Le tabagisme :

A mon avis, la consommation du tabac est très nocive pour notre santé. D'abord, la cigarette provoque le cancer des poumons et de la gorge. Aussi, elle est à l'origine des maladies respiratoires et cardiaques. Enfin, elle prolonge le temps des réflexions et cause la perte de la mémoire.
Pour tout cela, je conseille tous les fumeurs et surtout mes camarades de classe de cesser immédiatement de fumer.


14. La drogue :

Selon des études élaborées en 2006, le nombre de consommateurs de drogue ( dont l'âge varie entre 17 et 35 ans ) est très élevé par rapport aux années précédentes. Dans notre pays, ce phénomène est loin d'être marginal, c'est-à-dire que l'Algérie est devenue un pays de large consommation de ce produit mortel.
La plupart des jeunes se trouvant sans travail et avec un niveau scolaire plus bas se réfugient à la drogue parce qu'ils croient que c'est la seule solution à leurs problèmes.
Et pour lutter contre ce fléau qui nous est bien étrange, il faut prendre des mains de ces victimes ( les jeunes ) en les occupant par le sport, les prévenir des danger que court le toxicomane et les sensibiliser quant aux dangers de la drogue.

15. Le rôle des études dans la vie :

On considère toujours les études comme un atout favorable à la réussite dans la vie. En effet, c'est grâce aux études qu'on acquiert des diplômes qui assurent un emploi stable et construisent une carrière. De plus, elles jouent un rôle dans l'acquisition du savoir et des connaissances utiles à la vie active et quotidiennes. C'est ainsi qu'elles participent à l'essor économique d'un pays. Enfin, il est sûr que les études sont impérativement importants dans la vie.

16. Dénoncer les comportements négatifs des adolescents :

Il y a un élève dans ma classe qui est calme et tranquille, il possède une bouche comme du miel. Il est sage et persévérant. Mais lorsqu' il sort du collège, il ne ferme pas la bouche et le champion de moquerie se réveille. Il dit des gros mots à ses camarades, il se bagarre et frappe les plus petits que lui. Tout le long de la route, il fume des cigarettes. Dans la maison, il ne respecte pas ses parents et parle à haute voix. Je découvre que cet élève a deux visages bien contradictoires : celui d' un ange et celui d' un diable.

préparé par ;y lazri



























sellami kamel

Zodiaque : Verseau

Messages : 847
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 50
Localisation : Barika

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation au BEM:

Message par f.benrabah le Dim 11 Mai 2014 - 22:41

merci pour ce remarquable travail cheers 

f.benrabah

Zodiaque : Bélier

Messages : 10
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 33
Localisation : constantine

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum