Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» FORMATION AU DOCUMENT D’ACCOMPAGNEMENT AU PROGRAMME DU CYCLE MOYEN- 2ème Génération -
Ven 16 Sep 2016 - 18:00 par amine73

» Groupe des enseignants/professeurs de Français de la wilaya de tissemsilt
Lun 15 Aoû 2016 - 19:20 par imad2401

» compositio n°2 4am le respect
Lun 21 Mar 2016 - 10:53 par milvi

» Le CAHIER DE TEXTES:
Ven 18 Mar 2016 - 9:32 par bibiwassou

» composition 1AM 2eme série
Dim 6 Mar 2016 - 13:08 par marina22

» Des fiches d'autrui:
Mer 3 Fév 2016 - 13:47 par simsima

» CD 02 ( toutes les fiches du projet 02 de 1AM)
Jeu 24 Déc 2015 - 14:34 par beghdadisara

» 13 contes résumés
Mar 24 Nov 2015 - 20:14 par antares

» compoN°3 le livre 4am
Jeu 29 Oct 2015 - 19:38 par perlatesse

Shopactif


Météo
Prévisions Meteo El Djazair
compteur
horloge
Free Clock
dictionnaire et traducteur double cliquez
compteur

Les types de phrase:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les types de phrase:

Message par sellami kamel le Jeu 13 Fév 2014 - 12:56

Les types de phrase:

La notion de « type de phrase » est liée à celle d’« acte de langage ». En effet, lorsque l’on utilise le langage, on ne fait pas simplement dire quelque chose, on fait aussi quelque chose, on pose un acte : on affirme quelque chose, on pose une question, on donne un ordre, ou on exprime ses sentiments. Les quatre principaux actes de langage sont donc l’assertion, l’interrogation, l’injonction et l’exclamation. Chaque acte de langage suppose une intention de la personne qui parle et implique une réaction de la part de l’interlocuteur.

À chacun des quatre actes de langage fondamentaux correspond un type de phrase. Il y a donc quatre types de phrase : la phrase déclarative (ou assertive), la phrase interrogative, la phrase impérative (ou injonctive) et la phrase exclamative. Peu importe sa forme, sa longueur ou sa complexité, toute phrase n’est toujours que d’un seul type. En effet, on ne peut pas, dans une même phrase, déclarer quelque chose et poser une question, ou encore, donner un ordre et s’exclamer.

Les types de phrase sont caractérisés par une syntaxe, une morphologie et une intonation qui leur sont propres. On les reconnaît donc à différentes marques.


Phrase déclarative

La phrase déclarative (ou assertive) sert à déclarer ou à affirmer quelque chose. C’est le type de phrase le plus fréquent et c’est celui de la phrase de base. Sa structure syntaxique est donc : (complément de phrase) + sujet + prédicat. À l’oral, la phrase déclarative se caractérise par une intonation descendante en fin de phrase.

Exemples :

- J’aimerais bien assister à ce spectacle.
- Depuis cet événement, il n’a plus jamais été le même.
- Dans ce pays, le français avait le statut de deuxième langue en usage.
- C’était la première fois que toute la famille était réunie depuis la mort du père.


Phrase interrogative

Lorsque l’on pose directement une question, que l’on interroge quelqu’un, on construit une phrase interrogative. La structure des phrases interrogatives peut varier puisqu’il existe plusieurs moyens pour les construire: emploi de mots interrogatifs (pronoms, déterminants, adverbes et locution est-ce que), inversion du sujet et du verbe, ajout d’un pronom de reprise. À l’écrit, la ponctuation finale est obligatoirement le point d’interrogation. À l’oral, l’intonation est montante ou descendante en fin de phrase selon le type d’interrogation.

Exemples :

- Qui a refusé de répondre?
- Quel rôle as-tu joué dans cette affaire?
- Pourquoi Gilles n’est-il pas capable de s’adapter?
- Est-ce que la vérité est toujours bonne à dire?
- Avons-nous besoin de ses services?
- Marie arrivera-t-elle à tout concilier sans s’épuiser?


On peut par ailleurs exprimer une interrogation avec une phrase qui n’est pas de type interrogatif, par exemple avec une phrase de type déclaratif ayant une intonation et une ponctuation appropriées, comme Elle est vraiment partie?


Phrase impérative

La phrase impérative (ou injonctive) sert à ordonner quelque chose à quelqu’un. Cet ordre peut en fait être un conseil, une recommandation, un souhait, une prière ou une invitation. Dans tous les cas, on incite la personne à qui l’on s’adresse à agir. On reconnaît la phrase impérative à deux particularités : le verbe est à l’impératif et il n’y a pas de sujet exprimé. L’emploi du mode impératif détermine aussi la place des pronoms compléments, qui seront placés après le verbe si la phrase est positive et avant celui-ci si la phrase est de forme négative. La ponctuation finale de la phrase impérative sera un point ou un point d’exclamation selon la force de l’injonction. L’intonation est habituellement descendante.

Exemples :

- Ferme la porte!
- Prends un peu de repos.
- Apporte ses affaires et rends-les-lui.
- Ne leur fais pas trop de reproches.


Il est possible de donner un ordre avec une phrase qui n’est pas de type impératif mais déclaratif, par exemple : Tu viens avec nous et tu ne discutes pas.


Phrase exclamative

La phrase exclamative permet d’exprimer des sentiments ou des jugements avec intensité. Elle se caractérise par un mot exclamatif (déterminant ou adverbe) en début de phrase et par un point d’exclamation comme ponctuation finale.

Exemples :

- Que d’efforts j’ai faits pour y arriver!
- Comme elle te ressemble!
- Quelle expérience enrichissante tu as vécue!


Il existe d’autres moyens que la phrase exclamative pour exprimer des sentiments, par exemple une phrase sans verbe comme Quel génie!


Une phrase n’est toujours que d’un seul type, qui reflète ce que l’on fait lorsqu’on parle (déclarer, interroger, ordonner ou s’exclamer).

sellami kamel

Zodiaque : Verseau

Messages : 847
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 50
Localisation : Barika

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum